Non excava nimis, consere !
« Ne creuse pas trop, plante ! »

Non excava nimis MINI sans fondTelle est la devise de ce musicien alter-traditionaliste, pour qui le terroir est un terreau fertile duquel on peut faire croître un tout frais florilège d’airs anciens aux multiples tons de cultivars nouveaux. Pourquoi tout bonnement déterrer quand on peut allègrement semer ?

Paul Lafrance est un violoniste et multi-instrumentiste autodidacte actif depuis près de 40 ans. Il procédera à un double lancement d’albums en septembre 2017 : La quête et l’acquis et À jeu découvert, ce dernier en compagnie du guitariste Marc-André Marchand.

Bio

Violoniste et multi-instrumentiste autodidacte actif depuis près de 40 ans, Paul Lafrance est originaire de Gatineau, au Québec.

Dans ses années d’études, il compose et interprète la musique de cinq pièces de théâtre. Surtout, en 1982, il a l’idée, compose, dirige, supervise et monte l’opéra barock La chanson de Roland, très librement inspiré de la chanson de geste médiévale du même nom. L’équipe comptait plus de 35 personnes : interprètes, danseuses, choristes, musiciens, éclairagiste, décoratrice, etc.

De 1983 à 1990, il est accompagnateur du folkloriste et auteur-compositeur-interprète franco-ontarien Donald Poliquin, ce qui l’amène à se produire plus de 500 fois d’un bout à l’autre du Canada, de même qu’aux États-Unis et en France, notamment aux Francofolies de La Rochelle et à l’opéra Bastille de Paris.

En 1990, il est du spectacle Gildor Roy et le Posse of Love, au restaurant-théâtre La Licorne, à Montréal. De 1992 à 2004, il accompagne l’auteur-compositeur-interprète Benoît LeBlanc, entre autres au Festival international de Lafayette, en Louisiane, et aux Francofolies de Montréal.

Dans les années 1990, il signe la musique de nombreuses productions vidéo. L’une est projetée « en boucle » pendant plus de 10 ans à l’Insectarium de Montréal.

De 2005 à 2009, il fait partie avec Jonathan Lafontaine et Patrick Mailloux du trio intello-trad Les Têtes à Papineau, qui se produit en de nombreuses occasions, dont à l’Espace Félix-Leclerc, dans l’île d’Orléans, et à La Basoche, à Gatineau.

En 1992 puis en 2001, Paul Lafrance lance deux albums intitulés Osmose et traditions et Mappemonde. En 2017, il propose deux nouveaux albums, La quête et l’acquis et À jeu découvert, ce dernier en compagnie du guitariste Marc-André Marchand.

Projets

Double lancement

À cause de circonstances hors de notre volonté,
le lancement des albums est reporté.
Détails à venir.
Merci de votre compréhension.

Couverture LQLA Low-res

La quête et l’acquis est le fruit d’une longue et lente réflexion musicale du violoniste, arrangeur, compositeur et interprète Paul Lafrance. À partir de perles de la musique traditionnelle d’ici et d’ailleurs, il a adapté, retravaillé, déconstruit, décontextualisé les œuvres. Elles deviennent canon baroque, musique chinoise, thème minimaliste ou dodécaphonique, et bien d’autres choses encore.

Couverture À jeu découvert Low-resTexte À découvert

À jeu découvert porte bien son nom. Paul Lafrance et Marc-André Marchand se jettent dans la mêlée pour tout bonnement révéler leur jeu. Leurs instruments «débranchés» vibrent sans artifice, sans recherche d’effet. Les pièces parfois font taper du pied, mais plus souvent s’écoutent comme on aime savourer le temps qui s’étire, les beaux après-midis de congé. Des vacances pour les oreilles!

Contact

Écrivez-moi un mot ! Please write me a word! ¡Escríbime una palabra!

Au plaisir.

portrait+ Paul